ET JE NE VOIS QU’EUX DEUX d’ANDRÉ SCHALLER / Une lecture de Philippe LEUCKX

UN HIVER AU VÉSINET de FRANÇOIS BOTT, une lecture de Philippe LEUCKX
Philippe LEUCKX

Ce roman dont le narrateur est une femme aimée et qui aime, est d’une beauté d’écriture qui rend ce livre particulièrement proche et intense : ce que la femme de Jean veut nous transmettre, par ce long récit intérieur, c’est l’amour et son contraire, le doute, l’absence, le mystère trop épais.

Résultat de recherche d'images pour "André SCHALLER, et je ne vois qu'eux deux, éditions Baudelaire, 2017"

Une narratrice, qui a du mal, l’éprouve, se rend compte que parler de soi est difficile, mais qu’il le faut pour tenir registre de cette relation unique : Jean m’aime-t-il autant que je l’aime ? Cette phrase résonne, interrogative, soucieuse, soupçonneuse, qui sait ?

L’image poétique offre à ce récit un blason de beauté, sans qu’il y ait là recherche excessive ou gratuite ; elle permet à la narratrice de décrire au plus juste la tendresse, l’effroi, la crainte, la lente et longue attente de l’absent.

Je l’ai vu toucher un arbre. Sa main cherche le battement de l’arbre, le chrétien dans l’arbre » (p.44)

Nous nous sommes embrassés à genoux, son corps près du mien Masure contre masure. Mais en nous relevant, nous avons eu envie à nouveau de refaire ensemble du ciment. (p.42)

La lente exploration de cet amour plonge l’héroïne dans les lacis du passé, avec la grand-mère, les écoles.

Le « temps » de Jean, de l’amour, est perçu par elle comme un « métier ». le « métier » d’aimer, et d’en être à la fois ébloui et craintif, comme un pauvre oiseau en quête du vol.

Le temps de la solitude revient et la narratrice égrène la douleur : Jean est reparti, il sera toujours sur le départ, et elle, Pénélope attentive, l’attendra, pour le meilleur ? Pour le pire ?

Emmurée, dit-elle, comme si l’amour et le départ résumaient sans cesse son parcours de femme.

Une totale réussite, et je crois, un premier roman.

André SCHALLER, et je ne vois qu’eux deux, éditions Baudelaire, 2017.

Le site des Editions Baudelaire 

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s