MOTS DÉSERTS, SUITE RUSSE de Denis EMORINE (Unicité)/ Une lecture de Philippe LEUCKX

Les mots sont déserts parce qu’ils renvoient à des images de souffrance et de deuil. Dédiés à nombre de figures russes (le poète est lui-même de cette ascendance-là), les poèmes signalent un travail âpre et vigoureux autour de souvenirs liés aux camps, à l’Est, aux forêts de bouleaux, à tous ces morts et absents.

Carmen , Anna, Dominique, Marina, Boris, des noms célèbres souvent,  ponctuent ces messages d’une empathie brillante et singulière car le poète n’arrive pas à évacuer ce lourd passé, ces « mots déserts » alors qu’il faudrait une matière vive, réconfortante.

Ce sont des textes pleins de sang, de sève, de vie ; il en faut du courage pour remuer toute cette désespérance humaine :

Sont-ils vraiment morts

les bourreaux de l’Est

Du fond de la nuit russe

monte une voix brisée

celle de ton passé

lorsque le sang

coulait sur ta poésie

Hommages aux siens, à la « voix étouffée » de son père, ces poèmes conjurent comme des prières les pires moments pour les transcender et faire de ce noeud de douleur quelque chose qui s’apparente à la vie retrouvée.

L’écriture, pour signifier cette souffrance, tempère le lyrisme de constats graves, évite le ton du sentimentalisme pour offrir au lecteur des blasons de vérité. Chaque poème ne dépasse pas la page. Chaque poème s’inscrit dans un devoir de mémoire, clair et prenant. On sent la traque de tendresse, la trace de l’effroi, la trame du souvenir.

Un beau livre de deuil.

Denis EMORINE, Mots déserts, suite russe, éditions unicité, 2021, 86p., 13 euros. Préface incisive de Giovanni Dotoli. Page de couverture signée Colette Klein.

Le recueil sur le site des Editions Unicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s